Amour, toujours... ? Episode 1 : la rencontre

Dernière mise à jour : 5 nov. 2021

Que s'est-il passé entre le "nous" et le "tu" qui tue ? Comment en est-on arrivé à basculer de la rencontre et des espoirs du premier rendez-vous amoureux, à la rupture, abrupte, et son chagrin d'amour à surmonter ? Qu'est-ce qui a manqué au couple pour dépasser ses accrocs et développer sa capacité créatrice, pour transformer les obstacles de la vie, les attentes insatisfaites, en de nouvelles possibilités de vie à deux, et ainsi réinventer la relation d'amour ?

L'émission La Série Documentaire de France Culture interroge ce qu'est l'amour et la relation de couple en 4 épisodes, chacun portant sur une étape structurante de la relation amoureuse : la rencontre, le couple, les accrocs et la rupture.

L'émission La Série Documentaire de France Culture interroge ce qu'est l'amour et la relation de couple en 4 épisodes, chacun portant sur une étape structurante de la relation amoureuse : la rencontre, le couple, les accrocs et la rupture.

Aujourd'hui, épisode 1 : la rencontre (chabadabada...)


"L'amour naissant, c'est la jouissance de la vie. Je ne peux pas mieux dire, c'est avant la merde." (Régis Jauffret, écrivain). Il faut avouer que oui, il y a un peu de cela ! Et si cette phrase nous prête à rire, c'est bien parce que nous en avons toutes et tous fait l'expérience, chaun de manière singulière. Oui, la rencontre, c'est cette nouveauté, ce sentiment qui nous transporte, tout en effusion et en sensibilité, cette sensation extraordinaire que désormais, tout est possible, cette sensation de ne plus toucher terre.

"L'amour naissant, c'est la jouissance de la vie. Je ne peux pas mieux dire, c'est avant la merde." (Régis Jauffret, écrivain). Il faut avouer que oui, il y a un peu de cela ! C'est juste, et si cette phrase nous prête à rire, c'est bien parce que nous en avons toutes et tous fait l'expérience, de manière singulière. Oui, la rencontre, c'est cette intensité, cette nouveauté, ce sentiment qui nous transporte, tout en effusion et en sensibilité, cette sensation extraordinaire que désormais, tout est possible.

"Ce qui caractérise l'amour, c'est une intensité terrible. Et en même temps, on veut que cette intensité terrible perdure. On veut que cette explosion soit éternelle. (...) Quand une histoire d'amour commence, on a toujours cette foi folle que c'est un amour qui durera éternellement. L'amour lui-même a ce besoin d'éternité pour exister ; ou du moins, il faut croire qu'il soit éternel pour qu'il existe. On ne peut pas vivre une histoire d'amour en se disant qu'elle sera passagère". Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, "cet envahissement tout d'un coup, c'est très englobant (...) et cela peut faire peur" (Serge Joncour, écrivain), jusqu'à l'impression de se perdre soi-même.


"L'histoire débute quand la sexualité est en jeu. Il faut commencer par là" (Régis Jauffret). "L'amour naissant, (...) c'est le moment où on est dans la découverte, comme un explorateur qui met le premier pas sur un continent inconnu, il en a plein les mirettes et en même temps, il remarque quand même des petits fruits un peu pourris. (...) Il y a une dynamique amoureuse mais en même temps il y a une lucidité incroyable. Sur le moment, rien ne pose problème mais on voit tout. (...) On fait un choix absolument positif en faveur de l'autre". (Grégoire Bouillier, écrivain).


Alors que signifie aimer quelqu'un ? Qu'est-ce que ce sentiment, cet élan vers l'autre et pour l'autre impliquent ? "On aime quelqu'un. Etrangement, il se trouve qu'on aime quelqu'un. Et c'est très bizarre d'aimer quelqu'un : pourquoi cette personne plutôt qu'une autre ? C'est une question que l'on évite généralement de se poser. (...) Plus tard, c'est quelque chose qui peut nous péter à la gueule. Cette personne-là vient de telle ou telle figure de sa propre histoire. (...) Cette dimension du temps, le passé, est absolument inscrite dans la relation amoureuse. On n'aime pas n'importe qui".

Et quand on aime, on le dit. C'est la déclaration d'amour ! Qu'est-ce qu'on dit quand on dit "je t'aime" ? "C'est un sentiment personnel, c'est un nom qu'on met sur des sentiments qui ne sont pas toujours les mêmes pour tout le monde. Et ce qui est problématique dans la relation amoureuse, c'est justement qu'on ne nomme pas la même chose". (Serge Joncour)

Et quand on aime, on le dit. On se déclare à l'autre. Qu'est-ce qu'on dit quand on dit "je t'aime" ? "C'est un sentiment personnel, c'est un nom qu'on met sur des sentiments qui ne sont pas toujours les mêmes pour tout le monde. Et ce qui est problématique dans la relation amoureuse, c'est justement qu'on ne nomme pas la même chose". (Serge Joncour) Est-ce de cette mésentente inconsciente que naissent les premières incompréhensions, les premiers reproches, les premières déceptions ? Car si chacun a sa part de responsabilité dans la relation amoureuse, comme dans toute forme de relation d'ailleurs, "aujourd'hui, il y a une espèce d'injonction individuelle qui fait que si moi, il y a un truc qui me déplaît, cela va prendre le pas sur le lien ou la promesse que j'ai pu faire à quelqu'un." (Grégoire Bouillier)


Comme disait Lacan, "l'amour c'est donner quelque chose que l'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas". Nous voilà bien ! Un peu déprimant tout ça ? Peut-être que non. Peut-être que finalement, l'amour, "c'est à chacun se d'inventer sa définition au jour le jour." (Serge Joncour) Et la bonne nouvelle, c'est qu'"avec le temps, lorsqu'on vieillit un petit peu et qu'on se connaît de mieux en mieux, on sait ce qui marche et ce qui ne fonctionne pas." (Nicolas Fargues, écrivain) Alors aimez !


Episode 2 : le couple (ça devient sérieux...)

Episode 3 : les accrocs (ça se gâte...)

Episode 4 : la rupture (c'est fini...)



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout