top of page
Pourquoi faire une psychanalyse ? Diane Baudry Psy à Paris 18, psychothérapie, deuil, angoisse, anxiété, perte, relations affectives difficiles, burn-out, rupture, changements de vie, licenciement

Pourquoi faire une psychanalyse ?

S'exprimer, se libérer, avancer autrement

Parce que vous avez besoin d’aide à un moment de votre vie, parce que vous voulez choisir d’avancer autrement, parce que vous venez de vivre une perte. Parce qu’il n’est jamais trop tard. La psychanalyse ou la psychothérapie vous offre l’opportunité de parler, d’être écouté-e, de vous entendre autrement, de comprendre ce qu’il se passe pour vous, que ce soit dans un contexte individuel, de couple, familial ou au sein d’un groupe.

diane.baudry@sfr.fr 
diane-baudry-psy.com
06.81.17.87.85.

  • Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn

C'est quoi une psychanalyse ou une psychothérapie ?

Il s'agit d'un travail personnel et intime visant à entraîner une modification des comportements, de transformer son mode de relation au monde et à soi-même. Ce n'est pas un traitement qui règle les problèmes en surface, ou qui vise à guérir les symptômes. C'est la personne dans son entièreté qui est considérée pour améliorer sa vie en profondeur. La psychanalyse et la psychothérapie s'adressent aux personnes souffrant d'un état dépressif, d'anxiété ou d'angoisse, de situations de deuil ou de perte, de relations affectives insatisfaisantes, de traumatismes, de burn-out, et de manière générale, à toute personne désireuse de réaliser des changements dans sa vie.

C'est quoi la différence entre les deux ?

 

La psychanalyse n’est pas une psychothérapie, dans le sens où elle ne vise pas à soigner ou à guérir les symptômes des patients. C’est un traitement par la parole, qui implique de dire tout ce qui vient, et d’associer librement ce qui se dit. La psychanalyse, c’est d’abord l’écoute des manifestations de l’inconscient et de ce qu’elles signifient pour le sujet. Sa pratique n'est pas figée dans le silence de l'analyste, et intègre des moments d'échange et de questionnement tout au long de la cure.

La psychothérapie, ou plutôt les psychothérapies – car il en existe plus de 200 ! - est une méthode de travail différente, qui peut être soit analytique, soit comportementale. Il s’agit de se concentrer sur la capacité de l'être humain à maîtriser son existence. C'est à lui de se réaliser, et le thérapeute est là pour l'aider à explorer ses capacités. La psychothérapie analytique implique un échange entre la personne et le thérapeute, et peut aussi faire appel à des tâches à réaliser, ou encore à l'hypnose thérapeutique.

Témoignage personnel de patient et d'analysant sur leur psychanalyse : mort, deuil, perte, dépression, hyperactivité, effondrement, se faire aider, nécessité

« Après la mort de ma fille Agathe le 10 août 2007, même si au départ je me suis tout de suite remis au travail, est apparu assez vite que je ne pouvais pas tenir comme ça ; c'est-à-dire que j'étais en train de m'enfoncer dans une sorte de dépression active, dans laquelle on est hyperactif, et de temps en temps on s'effondre. Quand de temps en temps, c'est tous les soirs, à un moment donné, on se dit : il faut que je me fasse aider par quelqu'un. Dans mon cas, le travail analytique était une nécessité. »

Pourquoi faire une psychanalyse ou une psychothérapie ?

Si vous êtes en train de lire ce paragraphe, c’est peut-être qu’à la curiosité ou au besoin d’aller voir un psy se mêle aussi un doute sur l’efficacité d’une telle démarche, au regard de ce qu’elle implique, que ce soit en termes d'engagement personnel, de temps ou d’argent. Après tout, jusqu’ici, vous avez bien réussi à vous débrouiller tout-e seul-e. Et la simple idée de vous allonger sur le divan, et de commencer à parler de vous à un-e inconnu-e qui, en plus, ne dit rien, ne vous invite pas à franchir le pas. Nous avons tous une certaine représentation de la psychanalyse et de la psychothérapie. Or, tous les psychanalystes ne travaillent pas de la même façon, et c’est tant mieux ! Le plus important, c’est de trouver le thérapeute avec lequel vous vous sentez en confiance et en sécurité pour aborder tout ce que vous voulez.


​Vous pouvez ainsi éprouver le besoin d'être accompagné-e pour une période plus ou moins longue, suite à un deuil, une perte d'emploi, une rupture, un traumatisme. Vous pouvez aussi réaliser quelques séances si vous ressentez une difficulté dans votre vie personnelle ou professionnelle. Quel que soit ce qui vous anime dans cette décision, la psychanalyse ou la psychothérapie vous permettront, par exemple, de :